« Ton innocence, Thommy, arrête de l’aboyer. S’il te plaît, Thommy, murmure-nous la mer. S’il te plaît…Elle est ta seule vérité. »

En avril, j’ai reçu une petite nouveauté des éditions du Cherche Midi : Le Squale de Francine Kreiss. Un petit bouquin tout bleu dont le résumé m’avait d’emblée rendue curieuse et que j’ai lu au mois de mai en lecture commune avec Amiralecteur et Floandbooks

 

Résumé

Thommy Recco et Francine Kreiss n’auraient jamais dû se croiser. Ou seulement au fond de l’eau.
Il a été héros de guerre, apnéiste hors pair et meurtrier. Il croupit désormais en prison.
Elle est apnéiste, journaliste et enquête sur le passé du frère, un corailleur légendaire : Toussaint Recco, assassiné sur son bateau. Sur un quiproquo, Francine écrit à Thommy; une correspondance insolite se noue.

L’homme, emmuré jusqu’à la mort, clame son innocence. Insaisissable et manipulateur, il joue de son charme. De ses colères aussi…
Francine reste sur ses gardes, résiste. Mais, fascinée, elle poursuit irrésistiblement sa descente en apnée dans les méandres de ce personnage hors-norme que tout le monde surnomme « le Monstre ». En coulisse, elle découvre le don étrange de la famille Recco pour le monde marin : dans la tribu, Thommy demeure celui qui peut vous attirer vers les abysses.

Qui, de lui ou d’elle, infligera sa folie à l’autre ?

 

Ce live porte bien son titre ! Le Squale, tel un requin nageant au milieu de l’océan, comme Francine naviguant au sein de cette famille Recco. Le Squale, cette figure effrayante que l’on peut apprivoiser, un Thommy derrière les barreaux que Francine apprend à connaître. 

La relation qui se tisse entre les deux et le point phare de ce livre. Plonger dans celle-ci, essayer de la comprendre, l’analyser, la décortiquer… Découvrir les pensées et souhaits de Francine face à tout cela, lire leur drôle de correspondance… 

Ces premières lettres avec Thommy résonnent comme l’une de ces apnées. Je n’en connais pas la profondeur ni la lumière. La curiosité de l’inconnu me tient en éveil. Je sais que ça va être froid et fascinant. Traverser son propre miroir. Explorer son reflet est un voyage auquel il ne faut pas se soustraire. Ne pas avoir peur de soi. Aller vers soi.

L’écriture en elle-même est vraiment efficace ! L’autrice, championne de plongée, nous embarque dans son univers, dans cette aventure, après une dernière prise de respiration, nous touche et nous fait rire. Une plume franche et dotée de lâcher prise qui casse cette atmosphère, attendue, violente qui sillonne autour de Thommy et sa famille.  

Est-ce que j’arrête tout ? A quoi bon lui écrire… […] Je pressens que ce livre, quoi qu’il raconte, m’apportera conflits,  jugements, menaces, insultes. Thommy est trop volumineux pour moi.

Une seule question n’arrêtait pas de me trotter dans la tête : comment cette histoire peut-elle se finir ? Je cherchais la finalité plausible à tout cela, me tenant plus proche de la fiction que de la réalité. Voulant à tout pris une fin choquante ou encore un happy ending. Et voilà pourquoi je suis un peu embêtée. Car mon ressenti final s’est alors fait de façon inégale, à l’image de vagues de satisfaction et d’étonnement. Au départ, j’étais vraiment intriguée par l’entreprise de Francine Kreiss et je voulais vraiment en savoir plus concernant cette famille et notamment à propos du légendaire Toussaint. Mais, la suite, et cette focalisation sur Thommy, m’a parfois laissée de marbre comme si je stagnais sur une vague en attente d’un prochain mouvement… 

Tout cela est, je le crois, lié à l’évolution de leur relation qui tend au fur et à mesure vers l’intime. Et cela peut parfois paraître incompréhensible mais est en fait touchant puisque toutes les barrières s’écroulent et coulent une par une : âge, milieu social, lieu… Ne laissant qu’eux deux et la mer.

Sans m’en rendre compte, je replonge ma plumes dans les encres épaisses de Thommy Recco.

En somme, le gros point positif que je retiendrai est décidément la plume de l’autrice qui se focalise sur l’essentiel et émane de très belles images poétiques

 

Bonne Lecture 🙂 

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. alexmotamots dit :

    Au moins, tu ne t’es pas noyée.

    Aimé par 1 personne

  2. Yuyine dit :

    Je suis intriguée! Et mon amour pour la plongée n’y est certainement pas étranger ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Si tu es intriguée, plonge dans ce petit livre 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s