Un roman frais et pétillant !

Résumé:

Zoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton.
Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails…
Voici une comédie cent pour cent new-yorkaise, sexy et efficace ! Ce chassé-croisé amoureux contemporain porté par des dialogues vifs et percutants, rythmé par mille et un rebondissements, révèle une héroïne au caractère volcanique.

 

Avant de commencer cette lecture, j’avais un peu peur de me lancer dans un roman aux multiples histoires de cœur, aux rebondissements tumultueux et à la fin (très probable) à l’eau de rose…  Verdict : Oui et non ! Certes, il y a des histoires d’amour, et à aucun moment on ne s’ennuie. Mais, non, on ne tombe pas dans le « vu et revu ». 

Avec Les Gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent, Elie Grimes nous sert (avec autant d’humour que nécessaire) de l’amour, de l’amitié, du divertissement et surtout de la fraîcheur. Tout cela sur un plateau d’argent ! 

A dire vrai, mes appréhensions étaient fondées puisque j’ai beaucoup apprécié cette lecture, et ce, du début à la fin. A tel point qu’il m’était presque impossible de faire des pauses au cours de celle-ci : elle me faisait du bien, me changeait les idées… et bien évidement, je voulais connaître la fin ! Quant à l’héroïne, cette pétillante Zoey, celle-ci n’y est pas pour rien : elle m’a bien fait rire, m’a attendrie…  C’est le genre d’héroïne à laquelle on s’attache de suite, et avec laquelle il est facile de passer un bon moment de lecture.  

A côté de toutes cette attention pour les histoires familiales, d’amour et d’amitié trône un thème, ou plutôt une passion : celle pour la cuisine, omniprésente source d’animation du roman. 

Les Gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent est donc un mélange épicé de personnages haut en couleur qui contient tout de même assez de douceur pour procurer la saveur idéale… Un roman parfait pour cet été !

 

Un grand merci aux éditions Préludes pour cette lecture ! 

Bonne Lecture 🙂

 

Publicités

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s