Plongez dans une aventure vénitienne avec le nouveau roman de Luca di Fulvio !

Résumé de l’éditeur :

« Quand Mercurio s’était jeté dans le canal, Giuditta avait eu la tentation de le retenir. Ou de s’y jeter avec lui. Elle ne voulait pas renoncer à la sensation de sa main dans la sienne. Elle ne voulait pas renoncer à lui. Déjà, les nuits précédentes, dans le chariot, elle avait senti une forte attraction pour les yeux de cet étrange garçon. Qui était-il ? Il n’était pas prêtre, il le lui avait avoué. Quels mots avait-il dits en sautant du bateau ? Elle se souvenait à peine. Sa tête se faisait légère. “Je te retrouverai”, voilà ce qu’il avait dit. »

La misère radieuse d’une bande d’enfants perdus, la fille secrète d’un médecin sans diplômes, la découverte de l’amour, l’or, le sang, la boue, l’honneur… pour son nouveau roman, Luca Di Fulvio vous emporte à Venise.

Les enfants de Venise c’est une plongée dans un Venise non romantique où règnent violence, insalubrité et pauvreté, et où chacun est contraint de se battre pour survivre. C’est un roman sur les rêves que l’on peut avoir et la réalité qui les rattrape (pour cause de religion ou encore de statut social).

Avant de recevoir ce livre, je ne connaissais pas l’auteur, bien qu’il ait eu un grand succès avec Le Gang des rêves. Succès dont j’ai vite compris le « pourquoi du comment » en me laissant emportée par la plume de Luca du Fulvio et en entrant dans cette aventure italienne ! Aventure que vit aussi le lecteur en ressentant des montagnes-russes d’émotions…

J’ai particulièrement aimé la richesse de ce livre. Tant sur la quantité et la qualité des personnages (leurs descriptions physiques et psychologiques sont fouillées et décortiquées, permettant aux uns et aux autres d’avoir une prédisposition d’agissement ou d’attirer plus ou moins l’attention du lecteur) que sur les informations globales que nous donne cette lecture (que ce soit sur l’aspect historique, avec les guerres de religion et les conditions de vie de l’époque; ou encore avec tous ces mots et expressions italiennes présentent, assurant au lecteur un dépaysement garanti ! ). 

Parmi toute cette foule de personnages, je ne pouvais pas oublier de mentionner Mercurio. Ce petit garçon plein de force et d’ambition, d’apparence détenteur d’un cœur de pierre. Mais qui est aussi un grand sensible, rempli d’amour et de douceur, en besoin d’affection. Et Giuditta, cette fillette juive qui m’a particulièrement touchée (vous comprendrez pourquoi si vous lisez ce roman). 

C’est une histoire sur des enfants abandonnés à la naissance, contraint de se construire une identité… C’est une histoire sur la vie et ses désillusions. C’est une histoire sur l’apprentissage de l’Amour et de l’Amitié. 

Mais, il y a aussi une sorte de message que l’on peut percevoir derrière tout cela: il faut agir, se donner tous les moyens pour réussir dans la vie et arriver là où l’on veut, même si les chemins peuvent être semés d’embûches. 

Le pêcheur leva la tête et sourit. Il hocha la tête, reconnaissant, et dit: « Ciao ».

Mercurio fronça les sourcils: « Ciao ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

– Pour se saluer, la coutume est de dire schiavo vostro, « je suis votre esclave ». Dans notre langue, schiavo se dit dit s-ciavo. Avec le temps, des lettres se sont perdues…on ne sait pas où ! dit-il en riant.

– Il me plaît, ce mot-là, dit Mercurio en lui tapant sur l’épaule. Ciao, Battista. »

Un seul conseil: Laissez-vous emporter dès le départ par cette bande d’enfants italiens… Vous ne serez pas déçus ! 

Un grand merci aux éditions Slatkine & Cie pour cette superbe découverte (j’en garderai un merveilleux souvenir de lecture) ! 

Bonne Lecture 🙂

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. eimelle dit :

    je n’en avais pas entendu parler, mais rien que pour Venise, je note!

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotamots dit :

    J’avais adoré Le gang des rêves. Je note !

    Aimé par 1 personne

  3. Yuyine dit :

    On entend énormément parler du gang des rêves mais celui-ci me tente tout autant! Merci pour la découverte

    Aimé par 1 personne

    1. Lectures Gourmandes dit :

      Ça me fait plaisir !
      Et oui, comme « Le gang des rêves » vient de sortir en poche, on en entend beaucoup parler (il faudrait d’ailleurs que je le lise 😛 )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s