Un livre qui s’écoute…

Si la plume de Carole Fives était une personne, elle serait douce et pleine de caractère. A son écoute, l’auditeur serait attentif, l’écoutant consciencieusement, puis deviendrait admiratif devant la justesse et le rythme de ses phrases.

Et c’est exactement ce que l’on ressent en la lisant, en découvrant ce court roman qu’est Une femme au téléphone.

En tant qu’artiste, l’autrice prend les mots, comme des couleurs et matières, prête à créer son œuvre d’arts. Elle les assemble à sa façon d’une manière originale, presqu’unique. Distribuant au lecteur, avec une simplicité efficace, une multitude d’émotions à la fois douces et fortes.

Dès la première page du roman, on fait ainsi la connaissance d’une femme, d’une mère. On lit ce qu’on l’on pourrait écouter : ses conversations téléphoniques avec sa fille, les messages qu’elle lui laisse sur son répondeur… En quelques instants, face à ce dialogue à sens unique, on rentre dans l’intimité de cette femme, on écoute ses paroles, on rit, on la plaint… On ressent sa solitude, on comprend ses envies, on entend ses regrets…

 

« Chez eux, j’ai l’impression d’être comme un pot de fleurs, dans le meilleur des cas, quand on n’oublie pas de m’arroser.»

 

Mais, c’est aussi une drôle de femme que l’on rencontre. Une mère aux paroles redondantes, qui se contredit de temps à autre. Une femme désirant vivre avec son temps, qui nous dévoile autant de situations plausibles que loufoques.

 

 « Moi, ça m’aide d’écrire, ça me restitue dans mon histoire, ça fait surgir des choses de mon inconscient, c’est extra. »

Avec ce mélange, cette femme aux personnalités contrastées, cette mère envahissante arrive tant bien que mal à toucher son lecteur. Le laissant alors se bercer, prenant tantôt la place d’observateur curieux, tantôt celle de la fille derrière son téléphone.

 

« Tu regardes quoi à la télé ? Je vais mettre le même programme, comme ça j’aurai l’impression qu’on est un peu ensemble.»

 

 

Un roman que je vous conseille vivement !

Publicités

5 réflexions sur “Un livre qui s’écoute…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s