« Un frère est quelqu’un à qui on rend la dernière bille qu’on vient de lui gagner »

Résumé de l’éditeur: 

Paris, 1941. La France est occupée. Joseph et Maurice, deux frères juifs âgés de dix et douze ans, partent seuls sur les routes pour tenter de gagner la zone libre.
Récit autobiographique publié en 1973, traduit en dix-huit langues, Un sac de billes est un des plus grands succès de librairie de ces dernières décennies.

Un sac de billes est un regard enfantin d’une période que l’on connait tous, mêlé à celui de l’adulte venant nuancer les propos naïfs du petit garçon qu’il était. Et c’est justement cela qui fait que ce roman, outre son contexte, rend compte d’une fraîcheur et d’une volonté de vivre (de survivre) !

L’histoire en elle-même est tellement belle et nous fait passer par tous genres d’émotions : dissolution d’une famille, périple de deux jeunes garçons, bonnes et mauvaises rencontres… Tout cela dans un contexte historique de seconde guerre mondiale, ce qui accentue ces ressentis car nous, lecteurs, savons ce qu’il va se passer pendant ces cinq années !

Une mémoire, une histoire vraie…

Un roman à découvrir, si, comme moi, vous n’avez jamais eu l’occasion de le lire !

 

Bonne Lecture 🙂

Publicités

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s